MOREAC *

un business vert très offensif

 

* les installations éoliennes de Moréac ont un impact visuel et écologique sur les communes du champ géographique de l'APB

... pour une tromperie éhontée ...

 

Bilan RTE 2015

Eolien : 3,9 % de la production d'électricité en France 

 

 

 

... dans un territoire sacrifié par la Région et l'Etat

abandonné par les élus locaux 

 

 

 

*******************************************************************************************

OUEST-FRANCE

14 octobre 2011
par Claude Lemercier

 

Anne Le Pallec, riveraine des éoliennes,
se plaint du bruit - Moréac

Anne Le Pallec habite à Bergero, à proximité de la route de Réguiny. Elle se plaint de « graves troubles du sommeil, maux de tête, saignements de nez, malaises ». En cause : les cinq éoliennes de la société Gamesa installées en face de chez elle, à quelques centaines de mètres. « Quand elles tournent, je n'entends que ça », dit-elle. Elle constate aussi « des vibrations dans la maison ».

 

*******************************************************************************************

 

image APB - Bergero Moréac 

*****

 

Critères d'implantation des éoliennes

 

 

Le Potentiel venteux ? 

- NON...!

 

le potentiel venteux (charte départementale de l'éolien - 2005) 

 

Voyez : 

carte du Conseil Général : 2009 

 

Les éoliennes seraient-elles interdites sur le littoral venté ?

- NON...

 

 

Loi de transition énergétique

Le littoral

Depuis le 28 septembre 2012, date de l'arrêté préfectoral approuvant le Schéma Régional Eolien (SRE) breton, toutes les communes du Morbihan sont en zone favorable (hormis les zones de contraintes techniques)

 

Quant à l'obstacle de la loi littoral, il a été levé par la loi de transition énergétique.

 

Votée le 22 juillet 2015, validée par le conseil constitutionnel le 13 août et promulguée le 18 août, elle autorise l'implantation d'éoliennes "au delà d’une bande d’un kilomètre à compter de la limite haute du rivage" (article 135) "après délibération favorable de l’organe délibérant de l’établissement public de coopération intercommunale compétent en matière de plan local d’urbanisme ou, à défaut, du conseil municipal de la commune concernée par l’ouvrage, et après avis de la commission départementale compétente en matière de nature, de paysages et de sites."

 

 

Quels seraient donc les critères retenus ? 

 

- des milieux socio-économiques défavorisés

- la soumission au pouvoir et au dogmatisme vert

- la cupidité des élus locaux

- la complaisance de la presse locale

 

http://www.leploermelais.fr/2016/08/11/mohon-la-construction-des-10-eoliennes-termineele-parc-est-mis-en-route-2/

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
bieuzy@association-apb.fr